Daniel JEAN PIERRE

Shihan 7ème Dan du centre mondial (Hombu Dojo) de l

Shihan 7ème Dan du centre mondial (Hombu Dojo) de l'Aïkikaï de Tokyo

Grade décerné par le Doshu Moriteru UESHIBA. Diplômé d’état. 5 années de perfectionnement à l’Aïkikaï de Tokyo . Il débute l’Aïkido en Avignon en 1963.

Daniel JEAN PIERRE a commencé à pratiquer L’AIKIDO en 1963, en Avignon. A cette époque, la discipline était inconnue et il fallait parcourir de nombreux kilomètres pour aller chercher ici et là quelques connaissances techniques supplémentaires. Quelques professeurs de Judo seulement avaient de vagues notions techniques.

Heureusement, en 1964, des professeurs Japonais de l’Aikikai de Tokyo se sont installés en France. Le premier fût Me Noro puis 2 années plus tard Me Tamura. Ces derniers lui ont permis d’acquérir des bases fondamentales et de lui faire aimer cet art martial, cette passion depuis ne l’a jamais quitté.

Daniel Jean Pierre en 1963

Daniel Jean Pierre en 1963

Il suivra Maître TAMURA pendant plusieurs années à partir de 1966 à Marseille. Après des études d’architecture, il crée en 1976 un dojo d’Aikido à Lons-le-Saunier dans le Jura qui existe encore aujourd’hui.

Doshu Moriteru Ueshiba et Daniel Jean Pierre en 1981 au Hombu dojo de Tokyo

Doshu Moriteru Ueshiba et Daniel Jean Pierre en 1981 au Hombu dojo de Tokyo

C’est alors qu’ en 1977, il décide de partir au Japon pour s ‘entraîner assidûment à l’Aikikai de Tokyo avec Maître Kisshomaru UESHIBA père dont il deviendra l’un des uke puis avec son fils Moriteru tous les matins à 6h30 sur les tatamis. Il s’entraînera assidûment avec entre autres les futurs maîtres actuels.

Il étudiera aussi avec d’autres Maîtres : WATANABE, ISHIIHATCHI, TADA, YAMAGUCHI , ENDO…

Il suivra des cours privés d’armes de JO avec Maître MATSUDA et de BOKEN avec Maître SHIBATA et de IAIDO (sabre d’acier) pendant quatre années avec Maître KANETSUKA au dojo de la police à Yotsuya-Sanchôme.

Pendant toute cette période, il enseigne le Français et donne des conférences sur la peinture Française au centre culturel de l’Athénée Français à Tokyo.

A son retour en France en Août 1982, il s’installe à Nice et donne son premier cours le 8 novembre 1982 devant 1 ou 2 élèves.

Aujourd’hui, les dojos de NICE et SOPHIA regroupent environ 400 Aikidokas petits et grands, une centaine de ceintures noires formées au club, du 1er au 4ème Dan, et plusieurs professeurs diplômés d’état.

Doshu Moriteru Ueshiba et Daniel Jean Pierre en 1981 au Hombu dojo de Tokyo

Doshu Moriteru Ueshiba et Daniel Jean Pierre en 1981 au Hombu dojo de Tokyo

Shoji SEKI Shihan et Daniel Jean Pierre

Shoji SEKI Shihan et Daniel Jean Pierre

Il a conservé des liens très étroits avec le centre mondial de Tokyo et Maître Moriteru Ueshiba.

C’est ainsi que, chaque année, en été, un grand stage est organisé avec un expert Japonais. Pendant 20 années, SEKI Shoji Shihan professeur au centre mondial de Tokyo, 8ème Dan, a dirigé un stage au CREPS de Boulouris à Saint-Raphaël.

Il se rend fréquemment au Japon avec des membres du dojo pour faire découvrir la culture de ce pays et s’entraîner au Hombu Dojo, plus de 90 membres sur ces 3 dernières années ont accompagné Daniel JEAN PIERRE dans ce merveilleux voyage.

Diplôme Shihan décerné à Daniel JEAN PIERRE par le Doshu Moriteru Ueshiba

Diplôme Shihan décerné à Daniel JEAN PIERRE par le Doshu Moriteru Ueshiba

Le centre mondial de l’Aïkido de Tokyo a décerné le titre de Shihan en Janvier 2017 à Daniel JEAN PIERRE.

Le titre de Shihan est le titre le plus élevé pour les professeurs d’aïkido formés par le centre mondial de Tokyo. Il signifie littéralement « le modèle ». Il a une valeur internationale et représente le plus haut niveau de distinction Japonais pour un professeur d’Aïkido.

Si ce titre de Shihan certifie sa connaissance profonde de l’Aïkido, il exprime aussi une reconnaissance de son engagement depuis 1963 et son dévouement constant à l’enseignement et au développement de cette discipline traditionnelle à la fois martiale culturelle et philosophique.

Le 13 janvier 2019 à l’occasion de la cérémonie annuelle du Kagamibiraki, au Hombu Dojo de Tokyo, le Doshu Moriteru Ueshiba a remis, dans la maison familiale, le diplôme de 7ème Dan Aïkikai à Daniel JEAN PIERRE Shihan.

Cette promotion exceptionnelle est l’aboutissement de très nombreuses années de fidélité, de reconnaissance et de dévouement à la cause de l’aikido et de l’enseignement reçu du 1er Doshu Kisshomaru Ueshiba

Doshu Moriteru Ueshiba remettant à Daniel JEAN PIERRE le grade de 7e Dan

Doshu Moriteru Ueshiba remettant à Daniel JEAN PIERRE le grade de 7e Dan

Collège des professeurs

Enseignants cours enfants

5ème Dan Aïkikai de Tokyo, 
Diplome d'Etat d'Aikido, 
Professeurs des écoles

Nathalie JEAN PIERRE

5ème Dan Aïkikai de Tokyo, Diplome d’Etat d’Aikido, Professeurs des écoles
3ème Dan Aïkikai de Tokyo

Joséphine CHAMPROMIS

3ème Dan Aïkikai de Tokyo

Enseignants cours adultes

4ème Dan Aïkikai de Tokyo

Sylvie DARE SCHLIENGER

4ème Dan Aïkikai de Tokyo
4ème Dan Aïkikai de Tokyo

Adrien JEAN PIERRE

4ème Dan Aïkikai de Tokyo

Collège des Hauts Gradés

Les hauts gradés 4éme Dan et au-dessus sont représentatifs des valeurs morales et techniques de l’aïkido.

Conformément à l’éthique de la discipline, ils diffusent leurs connaissances dans les différents aspects de l’art, transmettent les traditions et l’étiquette à observer dans le dojo :

GROSSI Gilles – 5e Dan
BERTOLO Sébastien – 4e Dan
CANFIN Antoine – 4e Dan
CHARAFF El Hadi – 4e Dan
CHARMETTE Dominique – 4e Dan
DARE Sylvie – 4e Dan
GIOLITO Didier – 4e Dan
IMBERT Jean-Bas  – 4e Dan
JEAN PIERRE Adrien – 4e Dan

JEAN PIERRE Nathalie – 5e Dan
LEMONNIER Angélique – 4e Dan
RESTELLI Patrick – 4e Dan
SCARZELLA Philippe – 5e Dan
MOLAY Eric – 4e Dan
MONNET Christian – 4e Dan
MUSEUX Alexis – 4e Dan
STERN Silvian – 4e Dan
THIOU Emmanuel – 4e Dan